A propos


cadreoldieresp2010

resPYRations… l’idée est venue il y a quelques années. En regardant les photos prises ici et là, dans nos belles montagnes, certaines m’ont inspiré quelques mots. Je les ai posés sur le papier, puis l’ordi. Puis le phénomène s’est inversé… et de temps en temps, ce sont les mots qui ont inspiré le choix de la photo. Mais à dire vrai, j’ai rien inventé. La lecture de « Pyrénées, Coup de cœur » de Jean-Claude Faucheux, pyrénéiste, et alpiniste, avait laissé quelques traces, bien des années auparavant.

J’ai donc poussé l’audace jusqu’à en faire un book, baptisé « insPYRations« .
Ne pouvant m’arrêter en chemin… L’année suivante fut prétexte à un autre : resPYRations.

A chaque fois, le plaisir est toujours le même. Simple, pur, naturel. Les mots se faufilent le long des pages, éclairant une photo, révélant un moment, prolongeant un instant. Les clichés sont posés reflétant quelques rimes, illustrant mes pensées.

« respyrations.com » puis respyrations.fr sans doute un prolongement et une évolution de mes insPYRations…

Dans « respyrations », chacun y trouvera, interprétera ce qu’il voudra…

Oui, c’est bien un « Y » qui se balade au milieu : celui des pYrénées, bien sur, mais aussi celui d’une voie, d’une face nord, d’un massif qui à mon sens les représentent totalement. En poussant à peine un peu plus loin la métaphore, l’inspiration ou la réflexion, j’oserai dire qu’il représente bien plus… Cette voie, cette face, ce massif sont autant de possibilités de savourer la montagne… toutes les montagnes, des alpes aux Pyrénées et bien plus loin encore… qui peuvent se partager de mille et une façons.

Il est quand même particulièrement vrai qu’en remontant la vallée du Gaube, lorsqu’on fait face au Vignemale, que l’on soit grimpeurs, alpinistes, randonneurs, néophytes, petits, grands, jeunes, vieux, experts, amateurs, photographes, skieurs, coureurs ou marcheurs en baskets, en raquettes, en chaussons, en crampons, en crocs… il y a forcement un endroit pour vous… ce petit coin de montagne plus ou moins accessible, et reculé qui pourra faire de votre venue la haut, un moment de plaisir…

Ce « Y » c’est aussi, la symbolique d’un choix.

Celui qu’on a toujours… ou presque. Celui qui rend acteur et responsable.

Le « s » qui pose parfois quelques « soucis » certains d’entre vous qui, du coup, s’en dispense… ;-) et ca marche quand même… le « Y » a bien calé les moteurs de recherche sur ce mot finalement un peu étrange pour les algorithmes du web… Le « s » c’est une sorte de clin d’œil à la diversité. Quand on parle montagne, on parle diversités, biodiversités… Le pluriel est aussi souvent synonyme de choix, et dans ce sens, il a toute sa place et complète bien « Y ». Et puis… si vous marchez, courrez, grimpez… vivez… respirez… il faut faudra nécessairement un « s » à respyrations pour aller au bout de l’aventure… et revenir.
Et bien non, cette fois pas de métaphore sur la nécessité de respirer… ou le fait qu’en montagne on respire… surtout dans les Pyrénées (non, j’plaisante) Pour tout dire, c’est surtout le manque temps qui a guidé le choix du mot. Le manque de temps ? Oui, des journées très (trop) remplies, et des we en montagne trop éloignés font (parfois) passer de nombreuses pauses déjeunés, ou petits moments en soirée à parcourir le web et s’évader. Ces moments qu’ils soient ou non compilés dans respyrations, étaient… et sont toujours les p’tites respirations de mes journées.
Le soleil bleu… je vous laisse réfléchir à toutes ses symboliques… En détaillant, ca deviendrait ch… ou pire. Cherchez du coté artistique, littéraire peut-être… bon, enfin, une chose est sure, il a bien sa place au dessus de nos têtes, casquées ou non. ;-)  

Alors, finalement, qu’est-ce que respyrations ? un blog ? un site internet ? un magazine ? une compilation d’infos virtuelles ? l’inverse ? une vitrine ? un média ? un moyen de perdre du temps, de l’argent ? d’en gagner ? d’occuper ses pauses déjeuner ? ses pauses café ? de commencer ses soirées ? de savoir ? d’être ? de communiquer ? d’être connecté ? de rêver ? faire rêver ? d’informer ? d’échanger ? de s’évader ?… Au risque de surprendre, j’en sais rien et ça n’a vraiment aucune importance. Rien n’est et n’a jamais été prémédité, calculé…

Pourtant, en regardant le chemin parcouru en quelques années, c’est amusant de voir l’évolution de respyrations…

En regardant les photos prises ici et là, dans nos belles montagnes, certaines m’ont inspiré quelques mots. Je les ai posés sur le papier, puis l’ordi. Puis le phénomène s’est inversé…
J’ai donc poussé l’audace jusqu’à en faire un book, baptisé « insPYRations« . Ne pouvant m’arrêter en chemin… L’année suivante fut prétexte à un autre : resPYRations.
respyrations.com arrive sur le net… quelques articles postés ici ou la, au fil des envies, des sorties, des infos… juste histoire de les partager. Sans trop savoir pourquoi… les visites explosent au bout de 3 mois. Lancement du 1er jeu « Concours photo 2010/Calendriers 2011″. In-croy-able. Beaucoup de photos, de mots, d’échanges… de remerciements…. autant de motivations à continuer…
respyrations.com a fait sa p’tite place « dans le milieu ». Quel plaisir (addictif) d’avoir toutes ces visites ;-) et surtout… surtout tous ces échanges. Phénomène pour le moins inattendu, Respyrations croule sous les sollicitations les plus diverses pour communiquer sur le site. La réponse est systématiquement négative… ce n’est pas le but, ni le besoin. Et puis… disons que certains types de partenariat ne se refusent pas. Columbia, puis The North Face… On recommence les jeux concours qui « déchainent les foules »…
Après avoir beaucoup hésité, beaucoup été sollicité aussi pour prendre le relais du site de Rémi, finalement, la décision est prise fin 2012 : ouverture des »conditions en montagne pyrénéenne ».  Il est surprenant quand même de voir a quel point ce sujet peut déchainer chez certains des humeurs et des velléités insoupçonnées. Les jeux/concours et calendrier continuent ;-) et l’avantage d’avoir des partenaires c’est que cette fois… ils sont bien dotés. Une veste alpi, ainsi qu’un sac Base Camp duffel offert par The North Face
De nouveaux partenariats se mettent en place. Les conditions fonctionnent (plus en consultation qu’en alimentation ). Respyrations semble avoir atteint une vitesse de croisière… que de monde. Pas de calendrier pour 2014… (du moins officiel). Il y en aura eu 3 sur les 3 années précédentes… il faut se renouveler un peu…
L’aventure se poursuit… toujours aussi intense. D’ailleurs les conditions « techniques » du début de l’aventure commencent à rendre certaines choses un peu complexes… il est temps pour Respyrations de grandir un peu et se donner un peu plus les moyens de fonctionner. Le changement se fait pendant le mois de Novembre… c’est décidé… on migre tout. Mais on change rien… ou presque. Pour des raisons techniques (référencements et autres…) l’ancienne version du site restera encore en ligne un certain temps… Au passage respyrations.com devient respyrations.fr.
une petit idée qui trotte dans la tête depuis quelques temps devrait être LA nouveauté de 2015… mais d’ici la… patience.

gaubejerome

 

Avant tout, respyrations est un espace de partage et de passions.

 

 

 

Bonnes lectures…

Jérôme
contact@respyrations.fr